Join us

We need you! Our team has always open positions for talented and highly motivated students.

Our team has always open positions for talented and highly motivated students.
We accept all applications: from undergraduate students (e.g. 6 months Master fellowships) to PhD applications to take a 3-year exciting journey in one of our upcoming research projects at the frontiers of chemistry and biology.

We also welcome post-doctoral students, especially those interested in preparing applications for European grants such as Marie Curie or willing to apply for a permanent researcher position in our team.

Openings

Projet : Growth factors inclusion in biomimetic hydrogels

 

Lieu : IBMM, équipe aminoacides, peptides et protéines

 

Tuteurs : Gilles Subra (IBMM), Danièle Noël (IRMB)

Grace à une collaboration entre trois instituts de recherche de Montpellier (IBMM-ICGM-IRMB), une méthode de synthèse d’hydrogels multifonctionnels par un procédé de chimie douce sol-gel (37°C, dans l’eau, pH 7) a été développée. La méthode LEGOGEL est modulable et repose sur l’assemblage de molécules silylées : peptides, protéines et biopolymères, pour préparer des hydrogels mimant la matrice extracellulaire du cartilage. Ces hydrogels permettent l’encapsulation de cellules souches mésenchymateuses et peuvent être imprimés en 3D. Afin d’induire une différentiation cellulaire souhaitée, il est nécessaire que l’hydrogel contienne et relargue (de manière spatialement et temporellement contrôlée) des facteurs de croissance et de différentiation. Par exemple, le relargage de TGF- β3 en présence de cellules souches mésenchymateuses permet une différenciation cellulaire en chondrocytes (cellules de cartilage).

 

Travail de l’étudiant : l’étudiant de master aura en charge la synthèse des blocs du réseau (peptides collagéniques silylés). Ensuite, il mettra au point le greffage de facteurs de croissance (TGF-β3) sur le réseau chimique de l’hydrogel, grâce à une stratégie biotine-avidine (liaison non-covalente forte entre ces deux composés : l’avidine étant greffée sur le réseau et la biotine au facteur de croissance cf. METZGER S, et Al. Adv. Healthcare Mater. 4, 550–558, 2015). La fonctionnalisation de l’avidine par un alkoxysilane sera étudiée puis l’étudiant préparera des hydrogels contenant du TGF biotinylé. L’étudiant mettra au point les études de relargage de cette protéine induit par la dégradation progressive du réseau en présence de cellules. En fonction de l’avancée du projet, il sera possible de modifier la dégradabilité du réseau et le relargage des facteurs de croissance en ajoutant des linkers peptidiques pouvant être spécifiquement dégradés par des enzymes présentes au niveau de l’articulation (MMPs).

 

Pour postuler : envoyer CV, relevé de notes, lettre de motivation/recommandation à gilles.subra@umontpellier.fr

Projet : matériaux hybrides peptides-apatite :  APATIDE

Lieu : Plateforme SynBio3, IBMM, équipe aminoacides, peptides et protéines

Tuteurs : Gilles Subra(IBMM), Christophe Drouet (Cirimat, Toulouse)

APATIDE vise à concevoir des particules originales hybrides submicroniques composées d’une couronne organique de peptides phosphorylés/phosphatés et d’un cœur constitué de nanocristaux d’apatite bio-inspirée. L’application visée est la délivrance de peptides bioactifs dans les plaies complexes à fort potentiel d’infection (ex : plaie du diabétique). L’originalité réside 1) dans la nature innovante des particules colloïdales d’apatite stabilisées par des peptides, 2) dans la synergie des effets : peptides antibactériens, pro-angiogéniques, cicatrisants et du cargo de la particule (ions antibactériens Ag+, Cu2+).

Travail de l’étudiant : l’étudiant de master interviendra essentiellement pour la synthèse de peptides phosphatés et phosphorylés qui porteront un aminoacide fluoré. Cet aminoacide servira de sonde pour la quantification par RMN du fluor. La synthèse de particules colloïdales d’hydroxyapatite stabilisées par des agents stabilisants classiques utilisés en mélange avec les peptides phosphatés ou phosphorylés sera réalisée au sein du Cirimat à Toulouse. L’étudiant devra ensuite quantifier les peptides liés sur la particule par RMN du fluor. Ce travail permettra l’optimisation de conditions de préparation de particules hybrides.

Pour postuler : envoyer CV, relevé de notes, lettre de motivation/recommandation à gilles.subra@umontpellier.fr

 Synthèse et caractérisation de biomatériaux oligosaccharides/peptide

Les matériaux hybrides sont à l’heure actuelle une classe de matériaux en plein essor.  Couvrant un large panel d’applications, en particulier le domaine biomédical. Ces matériaux combinent les avantages des composés organiques (fonctionnalité chimique, grande diversité de molécules ou polymères utilisables,…) et inorganiques (résistance physique et chimique). Un des avantages majeurs de ces composés est qu’ils peuvent être mis en jeu de manière sélective dans une polymérisation inorganique (procédé sol-gel), permettant ainsi l’obtention de matériaux hybrides à travers la formation d’un réseau 3D inorganique. Cette technologie a ainsi ouvert des portes à la synthèse d’un grand nombre de matériaux (membranes, aérogels, gels, nanoparticules,…).

Récemment, notre équipe a développé la synthèse d’hydrogels hybrides à base de polymères organiques préalablement fonctionnalisés par des groupements trialkoxysilanes (-Si(OR)3). Ces matériaux ont été élaborés dans des conditions douces (pH, température, solvant aqueux) et permettent aujourd’hui de les envisager pour un grand nombre d’applications, en particulier biomédicales (scaffolds pour la pousse de cellules, matériaux support de ligands anticancéreux,..).

Le but de ce stage consistera en la synthèse d’hydrogels hybrides multi-silylés, puis la mise en forme de matériaux à partir de ces hydrogels. Les hydrogels seront réalisés à partir de peptides et de polysaccharides silylés. Dans un premier temps, les précurseur silylés devront être synthétisés, puis la synthèse et les caractérisation physico-chimiques des hydrogels seront à mettre en œuvre (rhéologie, microscopie, gonflement,…). Enfin, les hydrogels seront utilisés pour réaliser des matériaux hybrides (mousses, aérogels et membranes).

L’étudiant devra maitriser l’aspect synthèse (synthèse organique et peptidique), l’aspect mise en forme (utilisation du procédé sol-gel), ainsi que les différentes méthodes de caractérisations (RMN, rhéomètre,…).

 

Mots-clés : Sol-Gel, Hydrogel, Matériaux hybrides, Biomédical

 

The aim of this internship will be to synthesize multi-silylated hybrid hydrogels and then to form materials from them. The hydrogels will be made from silylated peptides and polysaccharides. At first, the silylated precursors will have to be synthesized, then the synthesis and the physicochemical characterization of the hydrogels will be to implement (rheology, microscopy, swelling, …). Finally, hydrogels will be used to make hybrid materials (foams, aerogels and membranes).

 

Key Words : Sol-gel, Hydrogel, Hybrid materials, Biomedical

Pour postuler à ce stage, envoyez votre candidature (CV + lettre de motivation/recommandation) par email à Gilles Subra (gilles.subra@umontpellier.fr) en précisant le sujet du stage.

POSTDOCTORAL RESEARCH FELLOW POSITION (18 months) for PEPTIMPRINT project.

Title : PEPTIMPRINT: Peptide-like materials as highly specific molecular imprints.

Workplace : Institute of Biomolecules Max Mousseron (IBMM) -– Department of Amino Acids, Peptides and Proteins – Montpellier (France) in the Peptide team (www.ibmmpeptide.com) and Institute Charles Gerhardt of Materials (ICGM) – CMOS team – Montpellier (France)

IBMM, Faculty of Pharmacy of Montpellier (CNRS-Université Montpellier-ENSCM).

Funding: Agence Nationale de la Recherche (ANR)

Keywords: Hybrid materials; amino acids, sol-gel, molecular imprinting, biomimetic materials, molecular recognition.

Main Contact: gilles.subra@umontpellier.fr, IBMM team Amino acids, Peptides and Proteins.

The institute:

The Institute of Biomolecules Max Mousseron Biomolecules (IBMM, Université de Montpellier, CNRS, ENSCM), is an international research establishment belonging to Pole Chimie Balard (600 researchers in chemistry, 80 postdoc and 50 PhD/year.

The research activities of the IBMM are located at the interface of chemistry and biology, they aim to study and understand the mechanisms of action of biomolecules for the treatment of pathologies. IBMM already designed two marketed drugs and is interrested by the design, the synthesis and biological studies of bioactive compounds and materials. IBMM is specialized in essential biomolecules : lipids, nucleosides, nucleotides and nucleic acids, peptides and proteins, glycosides, biopolymers.

The postdoc position is open in the team “Amino Acids, Peptides team of IBMM, located at the Faculty of Pharmacy of Montpellier, under the direction of Gilles Subra. The work will also be done in the molecualr chemsitry and solid organisation team (CMOS) of the Charles Gerhardt Institute of Materials (ICGM) in the faculty of sciences of Montpellier. The two labs are close to each other (1.5 km)

Site web : http://www.ibmmpeptide.com

Position:

The team Amino Acids and Proteins of IBMM and the team CMOS of ICGM is looking for a post-doc chemist skilled in molecular imprinting to participate in a multidisciplinary research project involving 5 different teams (chemists, biologist, analysts, physicists)

The aim of Peptimprint is to set-up a ground-breaking technology to prepare highly specific tridimensional and functionalized imprints of biomolecules (peptides, proteins) by template-assembly and inorganic polymerization of a variety of original hybrid building blocks mimicking amino acids in physiological conditions. Unlike molecular imprint polymers (MIPs), the resulting biomimetic hybrid material will recapitulate not only the shape but also the complementary functions of the biomolecular template.

The candidate should have a PhD in chemistry with experience in molecular imprinting.

Previous experience in organic chemistry, peptide science, peptidomimetics, sol-gel chemistry, will be appreciated but not essential. The candidate should also have experience in purification and characterization of organic molecules using analytical techniques such as LC-MS and NMR.

The candidate is expected to be highly motivated, independent, and capable of solving challenging synthetic problems, proposing accurate characterization of hybrid materials and alternative strategies. He will have to write journal articles. In addition, the project being at the interface of inorganic and bioorganic chemistry, analytical sciences (microfluidics, SPR, QCM…) and biology, the candidate should be able to closely collaborate with physicians and biologists. The candidate should be fluent in French and/or in English.

Application:

Applicants should submit by email a complete CV including academic results, motivation letter and contact information and recommendation letters of at minimum 2 references to:

Prof. Gilles Subra

Institut des Biomolécules Max Mousseron (IBMM)

Faculté de Pharmacie, 15 av Charles Flahault

34093 Montpellier cedex 5, France

Email: gilles.subra@umontpellier.fr

+33 4 11 75 96 06

Website of the team : www.ibmmpeptide.com

The post-doc will start from October 2018, for a period of 18 months. A delay of 2-3 months can be negotiated.

The net salary will be around 2 100€/month.

Offre de Thèse

ProMAP : Synthèse et utilisation de nouvelles sondes moléculaires (ABP) pour le profilage de métalloprotéases par spectrométrie de masse Mots-clés : interface Chimie/biologie, Synthèse organique, synthèse sur support solide, digestion enzymatique, spectrométrie de masse MALDI, Imagerie MALDI.

La technologie ABPP (Activity-based Probes Proteomic) consiste à analyser des protéomes à l’aide de molécules-sondes spécifiques, capables de reconnaître une ou plusieurs protéines d’intérêt. Grace à une interaction de forte affinité avec sa cible, la sonde peut réagir et établir une liaison covalente avec la protéine en transférant un marqueur pour faciliter sa détection ou sa capture par exemple. L’ABP permet donc d’isoler ou de localiser la protéine ciblée dans un mélange complexe. Les sondes permettant la détection d’enzymes ont été jusqu’à maintenant développés à partir d’inhibiteurs réversibles possédant un agent photo-réticulant. L’irradiation nécessaire à l’établissement d’une liaison covalente ne permet pas leur utilisation in vivo. Le projet PROMAP vise à concevoir, synthétiser et utiliser de nouvelles sondes ciblant des métalloprotéases de la matrice (MMP) sans faire usage de la stratégie de photoactivation.

Les MMP constituent une famille d’enzymes très importante qui intervient dans de très nombreux phénomènes physiopathologiques (cancers, cicatrisation, inflammation…). Leur présence, leur état d’activation, leur concentration et l’équilibre entre les différents formes témoigne de processus tout à fait normaux ou, au contraire constituent des marqueurs de progression de maladies. Il est donc important de disposer d’outils permettant de documenter leur présence, leur activation spatiale et temporelle dans divers contextes biologiques. La spectrométrie de masse MALDI-MS est l’une des méthodes de choix pour réaliser cette cartographie. Le suivi par spectrométrie de masse de ces protéines présentes en faible abondance dans un environnement complexe constitue cependant un réel défi.

Les sondes développées dans PROMAP seront conçues à partir de peptides et pseudopeptides substrats des MMP à étudier. Ces peptides seront conjugués à un marqueur qui sera transféré de manière covalente à la MMP-ciblée grâce à une réaction de substitution nucléophile initiée par une des chaines latérales nucléophiles appartenant à un aminoacide de la MMP. Le marqueur choisi sera un dérivé aromatique analogue à une matrice utilisé en MALDI-MS et sera capable d’améliorer la détection en absorbant l’énergie du laser lors du processus d’ionisation. Les sondes les plus efficaces seront testées sur des cultures cellulaires et des tissus. Dans ce dernier cas, l’acquisition des données MS à chaque point de l’échantillon du tissu, permettra de proposer une image par imagerie MALDI.

Le candidat retenu devra impérativement présenter des compétences en synthèse organique afin d’optimiser/ modifier les molécules d’intérêt ainsi que de bonnes connaissances en analyse. Une expérience en spectrométrie de masse sera nettement appréciée. Il devra aussi démontrer un intérêt certain pour le travail à l’interface chimie-analyse-biologie et une capacité à s’adapter aux différentes compétences et conditions d’étude afin d’interagir de manière efficace et rapide avec les différents collaborateurs de ce projet. Il devra être autonome et disposer d’un niveau d’anglais suffisant pour rédiger rapports et publications.

Workplace : Institute of Biomolecules Max Mousseron (IBMM) -– Department of Amino Acids, Peptides and Proteins – Montpellier (France)

Equipes impliquées: – “Département des amino-acides Peptides et Protéines”, IBMM-UMR5247, Université de Montpellier: Pr. Gilles Subra, Dr. Sonia Cantel. – “ Service d’Ingénierie Moléculaire des Protéines (SIMOPRO), CEA, Université Paris Saclay “ : Dr. Laurent Devel

  • Direction de Thèse : Dr Sonia Cantel, Pr Gilles Subra
  • Date de recrutement : Entre Octobre 2018 et Janvier 2019
  • Salaire : Fonds ANR / environ 1700 euros brut / mois
  • Dossier de candidature : CV, lettre de motivation, bulletins de notes M1 et M2, 2 références Adresse e-mail à laquelle le candidat doit envoyer sa candidature : sonia.cantel@umontpellier.fr

IBMM-UMR 5247–CNRS-Université de Montpellier

Sonia CANTEL IBMM-CNRS-UMR 5247, Université de Montpellier, Faculté des Sciences, CC 1703 Place E. Bataillon, 34095 Montpellier Cedex 5 sonia.cantel@umontpellier.fr

ProMAP: New Activity-based Probes for Mass spectrometry Profiling of Metalloproteases Keywords: Organic synthesis, solid support synthesis, enzymatic digestion, MALDI, Imaging mass spectrometry.

Activity-based probes bind covalently to their target enzymes in a mechanism-based manner allowing unambiguous discrimination between the active enzyme and its inactive or inhibitor-bound counterparts. Since metalloproteases catalysis is non-covalent, activity-based probes that target them have been developed using reversible inhibitors decorated with photo-crosslinkers, which limit their scope to ex vivo use. By relying on a favorable structural context and by exploiting targeted chemistry, ProMAP project will focus on development of novel activity-based probes capable of covalently modifying matrix metalloproteases without making use of photo-activation.

Within human protease family composed of more than 500 members with approximately one third of metalloproteinases, matrix metalloproteases (MMPs) constitutes a small enzyme family of 23 members involved in very many pathophysiological phenomena (cancers, wound healing, inflammation). The role of these zinc-dependent endopeptidases remains to be clarified in numerous biological processes. Some MMPs participate in disease progression while others play a protective function, stressing the need to better document their spatial and temporal activation in various biological contexts. MALDI-MS mass spectrometry is one of the methods of choice to achieve this mapping. Mass spectrometry protein tracking, present in low abundance in a complex environment, represents a real challenge. In this context, chemical derivatization is a very promising technique for improving detection of peptides by mass spectrometry. This approach consists in conjugating a MS-tag to peptides for modifying their ionization properties. MALDI MS-tags enable to discriminate signals induced by labelled peptides from those of unlabeled ones. This discriminating effect represents a method of choice for the detection and quantification of low- abundance peptides in complex proteomes. The objectives will focus here on modified model ABPs specifically functionalized to be evaluated in MALDI mass spectrometry to undergo biological tests (fluids) but also shape MALDI-MSI experiments for tissue section experiments.

The successful candidate must presents skills in organic synthesis to design molecules of interest as well as good knowledge in analytical techniques. Experience in mass spectrometry will be much appreciated. The candidate will also demonstrate a great interest in working at the interface of Analysis-Chemistry-Biology and an ability to interact efficiently with different expertises in a multidisciplinary context.

Workplace : Institute of Biomolecules Max Mousseron (IBMM) -– Department of Amino Acids, Peptides and Proteins – Montpellier (France)

Teams involved: – “Département des amino-acides Peptides et Protéines”, IBMM-UMR5247, Université de Montpellier: Pr. Gilles Subra, Dr. Sonia Cantel. – “ Service d’Ingénierie Moléculaire des Protéines (SIMOPRO), CEA, Université Paris Saclay “ : Dr. Laurent Devel

  • Directors : Dr Sonia Cantel, Pr Gilles Subra
  • Starting date: Between October 2018 et January 2019
  • Salary : Foundings ANR / Around 1400 euros net / month
  • CV, cover letter, Master degree transcript, 2 Références and/or letters of recommendation e-mail contact: sonia.cantel@umontpellier.fr

Sonia CANTEL IBMM-CNRS-UMR 5247, Université de Montpellier, Faculté des Sciences, CC 1703 Place E. Bataillon, 34095 Montpellier Cedex 5 sonia.cantel@umontpellier.fr

Want to impress us? Drop us a line!